Catégorie : Livres & Lectures

Tiffany Robert

tatouage sur les mains, la symbolique

Les mains sont l’une des parties du corps humain le plus souvent en action. Que ce soit pour bouger, attraper quelque chose, communiquer et même écrire. Ce sont celles qui représente l’un de nos cinq sens : le toucher.Le toucher est l’un des sens qui nous apprend le monde enfant, le chaud, le froid, puis le dur et le mou, le rugueux ou le doux, et petit à petit nous découvrons grâce au toucher ce qui est dangereux ou ce qui ne l’est moins.
Les mains sont composées d’empreinte, des empreintes que nous laissons partout autour de nous chaque, une trace de notre passage dans le monde. Les mains représentent ainsi notre passé, présent et futur.
Elles ont aussi une forte symbolique dans l’aspect spirituel, de par les mains jointes pour la prière, les mains levées vers le ciel lors d’une demande, ou pour recevoir l’énergie. Les mains levées vers le ciel nous devenons un canal énergétique entre le ciel et la terre « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

;

symbolique détaillée

Symbole de la réalisation par l’action, elles ont la capacité de donner, prendre ou recevoir.

La main gauche va être la représentation du cœur, celle qui va recevoir, capter.
La main droite sera la représentation de la volonté, du pouvoir, main de l’action et de l’affirmation

Prenons exemple sur les expressions que nous utilisons au quotidien ne sont pas anodines.

Avoir un poil dans la main
Avoir le cœur sur la main
Donner un coup de main
Le remettre en main propre
Prendre son courage à deux mains

Toutes ces expressions concernent la capacité de donner, recevoir, ou encore de prendre.
Maintenant nous pouvons aussi nous reposer sur les réactions physiques de nos émotions sur les mains :

Lors d’une colère : les poings sont serrés
Lors d’un coup de stress, d’angoisse ou de peur : les mains sont moites ou/et tremblantes

;

la main dans sa globalité

La main concerne aussi le dos et la paume.
La paume de la main est la symbolique du repère, la peur de se perdre ou de s’égarer, elle sert d’ancrage, lorsque je veux être stable, je pose à plat mes deux mains, la paume bien plate. Lors de prières, ou d’un serrage de main, ce sont les paumes qui sont jointes, pour ressentir, et ancrer le contact.

« Je suis complètement paumé » : avec la paume de main je ne touche plus, je ne ressens plus, j’ai perdu le contact.

Le dos de la main quant à lui est symbole d’acceptation, peur du rejet

« Je me suis pris un revers de la main » : le revers, c’est le côté que l’on n’attend pas, le revers de la médaille, qu’est ce va se passer de l’autre côté.

;

emplacement du tatouage

Tatouer sa paume droite : Besoin de repères, affirmer sa place, ancrer sa position, besoin de montrer une force, une affirmation. Volonté de trouver le bon chemin. Symbole de la recherche.
Tatouer sa paume gauche : J’ai trouvé ma voie, je veux montrer le chemin, besoin d’aider les autres à se trouver, je suis un pilier pour mon entourage. Symbole de la découverte.
Tatouer le dos de la main droite : Besoin de s’affirmer, besoin de reconnaissance, je veux montrer que j’ai le pouvoir sur la situation mais avec une peur de l’abandon.  Symbolique de l’aspect cartésien, terre à terre, besoin de comprendre, de voir.
Tatouer le dos de la main gauche : Peur de l’avenir, peur de recevoir de l’amour. Mais aussi symbolique de « l’autre côté », aspect spirituel, ancrage énergétique et intuition.

Attention : l’histoire, la symbolique du motif, les énergies, les couleurs, votre vécu, et la taille (exemple : la main + le doigt + le poignet) peuvent modifier et étendre la symbolique d’un tatouage.

L’histoire de mon tatouage totem sous hypnose

c’est l’histoire d’une de mes séances en hypnose, une thérapie qui m’a bouleversée, qui a changé ma vie.

Contexte :
Lors de ma formation hypnose à Bordeaux, nous nous entraînions à pratiquer les diverses méthodes abordées en cours.
Ainsi lors d’un exercice de recadrage, je me suis prêtée au jeu de ce que l’on appelle « sujet ». Le sujet c’est la personne qui prend le rôle du patient.

;

La séance :
Je m’assoie paisiblement dans le canapé de notre salle commune, c’est notre espace de confort pour nos exercices. Houria et moi avons décidé de travailler ensemble. Elle dégage une vibration très douce et apaisante, je me sens en confiance, et puis quand bien même, aujourd’hui je sens que quelque chose en moi est prêt, je me sens différente, plus sereine. J’ai même hâte de rentrer dans l’exercice et de m’évader un peu, de me reposer et de lâcher quelques valises bien remplies.
Houria me parle d’une voix paisible, et entame une grande inspiration, la synchronisation est limpide. Après quelques douces respirations, je rentre spontanément au plus profond de moi… enfin c’est ce que je pensais..

-Entre hypnose, réel et fantastique :
En mon intérieur se trouve une crypte magnifique, et magique, c’est mon espace, une source qui alimente mes ressources et mes énergies, mon repère, c’est beau, divin, somptueux ! Une grotte secrète, cachée au regard de tous, dans son antre, une gigantesque cascade mêlée dans la falaise, une falaise grandiose, verdoyante, aux pierres foncées, brillantes par les coulures d’eau. La cascade se morfond avec force et douceur dans une étendue d’eau d’un bleu féérique, foncé d’une part par l’obscurité du lieu, et d’autre part clair à certains endroits, combien la lune reflétait et laissait sa lumière pénétrer jusqu’au fond de ce lac merveilleux. L’eau scintille à la réception des rayons de lumière, c’est une eau sans peur, d’une pureté qui m’appelle, je n’ai aucune crainte, je me sens entière et félicité dans cet endroit enchanteur, olympien, inouï.
Mais ce n’est pas là où je dois être, de l’extérieur Houria me dis de rejoindre le bord de mer, et comme par enchantement je me retrouve assise dans une petite crique dans les calanques, personne n’est là, aucun humain, aucun bruit d’enfants, je suis seule humaine face à ce paysage splendide qui me requinque à chaque voyage en Méditerranée. 

Je suis heureuse de me retrouver face à cette mer délicieuse, à ma gauche il y a comme une forêt, une garrigue, mais bien plus verdoyante et charnue que les étés habituels. En face de moi, la mer à perte de vue, calme et paisible déclinant son bleu intense, et légèrement sur ma gauche au loin, une grande colline couverte de végétaux s’étend au milieu de l’eau à l’image d’une île sauvage, sans aucune habitation. A droite, se dessinent les falaises qui dominent le rivage, ces immenses rochers des calanques qui endurent au fil des siècles les caprices de la mer.
C’est dans cette crique, entourée des oeuvres de Gaïa, que je me sens en sécurité, la nature me réconforte, comme si cet espace disposé de cette manière me protégeait du monde environnant, des regards, afin que nul ne puisse trouver cette calanque, elle est fabuleuse, fascinante, secrète je crois… c’est mon secret.
Soudain, assise en tailleur au bord de l’eau, juste assez pour que Méditerranée  me chatouille les pieds sans me mouiller complètement, je ressens une présence…

Ce n’est pas un humain, je le sens, avant même de tourner mon regard, je comprends, ce qu’elle est, cet animal…
Le Cerf apparait et se montre à moi, majestueux, à l’orée de la forêt de ces pins parasols si grand et élégants, des pins qui doivent être là depuis si longtemps, comme si l’on pouvait depuis leur cime apercevoir tout le bassin et l’horizon. Peut-être y toucher les étoiles ?Le cerf, grand, élancé, majestueux, dégage une aura de puissance et de protection, il est le maître de ces bois, le maître de ces lieux, de cette crique. Mais étonnamment, lorsque nos regards se croisent, je sens comme une bienveillance qui se dégage de cette connexion. Une magie que je ne connais pas encore, un lien fort et puissant, comme de vieux amis, comme un reflet qui vient de retrouver son miroir d’antan. Il s’approche délicatement, en confiance totale, je ne bouge pas, je suis là, à l’attendre assise au bord de l’eau.

Quand quelque chose attire mon regard à l’horizon, j’observe et j’attend, le Cerf doit faire de même car je ressens son regard se poser au même point que le mien. Comme par enchantement – et pourtant dans ce voyage tout me paraît fluide, logique et limpide – la Sirène se profile devant moi à quelques mètres de la plage, portée par la puissance de Méditerranée. Face à face, nos regards discutent dans un silence naturel et profond, elle me tends la main, me fait comprendre qu’elle m’attend et que je dois partir avec elle – pourtant j’ai si peur des océans … -, je me tourne vers mon Cerf, et comme s’il avait lu en ce moment, s’approche au plus près de moi, incline sa tête tel un signal de départ, un accord, comme si je devais y aller, que je pouvais voyager avec cette Sirène sans crainte.
Toujours assise au bord de l’eau, « mon âme » se détache de ce corps paisiblement installé; au milieu de cette crique, où le temps n’existe plus, où le monde est si calme, tranquille; et se dirige en un mouvement fluide vers la sirène.Avant de quitter la terre, je nous regarde, mon cerf et cette autre partie de moi, il l’a pressentit, ou par choix, s’assoit à côté de mon corps resté assis là, dans les bras de la mer, dans le berceau des calanques, pour me protéger pendant que « mon âme » par faire ce nouveau voyage.
Je n’ai aucune peur, pas même de l’océan, nous plongeons. Elle est belle, radieuse, sa queue d’un bleu vert sans pareil contraste avec la couleur de ses cheveux rouges et de son corps couleur pastel, d’un beige rose très clair, très doux, très pur. Une beauté sans égal se dégage de son aura puissante et magique.Mon âme se faufile à ses côtés comme si elle connaissait depuis toujours les fonds marins, comme un voile blanc bougeant au même rythme que les battements de cette déesse aquatique dans les profondeurs de l’eau.
C’est le moment de plonger plus bas encore, j’ai confiance, en quoi ? En qui ? Je ne sais pas, je ne cherche pas à savoir, j’y vais.
C’est drôle, je me sens bien, les fonds marins ne sont pas lumineux certes, mais clairs, d’un turquoise aux dégradés de verts et de bleus qui me laissent apprécier toute leur beauté, les poissons, les coraux , les blocs de roche qui se sont détachés des falaises, les vestiges de traces humaine sur terre que personne n’a apparemment jamais découvert, comme si aucun homme n’avait jamais plongé dans ces eaux profondes. – Peut-être est-ce le cas … – , en levant la tête vers le plafond de l’eau, le soleil brille toujours, égal à lui même, ses rayons transpercent la mer jusqu’en profondeur. C’est beau et délicat. Apaisée et confiante, je continue de naviguer avec cette déesse des eaux.
Arrivées à destination, je découvre une ville sous marine, une bulle de protection l’englobe de toute part, dans les souvenirs de ma pleine conscience, elle me rappelle l’Atlantide, cet empire perdu que personne n’a jamais retrouvé – Serait-ce donc là, ici sous mes yeux ?
Nous entrons dans ce paradis perdu, c’est beau, calme, silencieux, un peu sombre et clair à la fois, comme si une partie était plus en profondeur, que le soleil n’avait pas assez de rayonnement pour tout éclairer. En avançant dans cette cité, j’apprivoise de nouveaux paysages, des paysages qui étrangement ne me semblent pas inconnus, comme si j’étais déjà venue ici, il y a longtemps.. , un rêve ? La sirène, aux cheveux rouges virevoltant à la manière d’une enveloppe charnelle autour de son corps féerique, toujours près de moi, me guide, me présente sa cité, son univers, ses fonds marins, elle est fière de m’emmener dans cet espace maritime. Charmée par cette Atlantide, je l’écoute, je découvre bouche bée par son magnétisme et sa prestance… – Hypnotique ? – Elle me demande de la suivre, elle a quelque chose à me montrer. Sur notre gauche, nous avançons en direction d’une grotte, et me dit d’y entrer, la Sirène ne m’accompagnera pas, elle m’attendra là.
Je me dirige sans nulle réflexion, attirée en direction de cette niche, quelque chose m’appelle de l’intérieur, comme si mon coeur était aimanté à cette crypte. En un instant, je me retrouve happée en son centre pour y découvrir MON INTERIEUR ! C’est chez moi, mon antre secret, c’est ici ! Je viens de déceler le véritable passage qui mène à cet espace au milieu des fonds marins, à l’intérieur de moi ! C’est exactement comme toute à l’heure avant ce départ pour la crique. La cascade, le lac, la lumière qui scintille sur l’eau, la végétation sur la falaise la douceur et le chant de l’eau … tout y est et … plus encore.

Sur gauche, je distingue un rideau magique – je ne saurais donner d’autres mots pour le décrire – il est là, semblable à une étoffe légèrement tirée sur les côtés bas laissant entrevoir uniquement le sol, façonné de pétales de feuilles scintillantes, de gouttelettes d’eau dans le suivi de sa forme, et derrière, c’est d’un blanc écarlate, brillant ! Attirée par cette lumière je m’avance dans cet espace que je n’avais encore jamais vu, jamais découvert. Une enclave dans cette crypte retient un immense coeur battant au rythme de la vie, comme s’il était le coeur de cet endroit. Combien chacun de ses battement était le circuit énergétique de cette lumière circulant en tout point, et se nourrissant à son tour de cette magie environnante. Subitement, le coeur dégage une lumière jaune, orangé, rouge, la chaleur monte d’un cran, je comprends alors que c’est un feu qu’il dégage, sans que ce coeur ne soit nullement perturbé, il attise cet incendie de plus en plus fort, des pinceaux d’artistes, des objets, des souvenirs, des livres apparaissent, tant de choses que j’aime tant provenant de mon monde réel viennent dans cette enclave, le coeur s’agrandit à une vitesse folle, le feu devient de plus en plus puissant, – je ne veux pas que les livres brûles, pas les livres ! –  Et pourtant quelque chose à l’intérieur de moi me fait comprendre que je dois lâcher prise, je ne doit pas contrôler, – ne résistes pas -, c’est le moment, quelque chose me murmure « ai confiance », « laisse brûler »
A cet instant, je me détends, et j’observe à une allure inimaginable, cet incendie avaler tout ce qui l’entoure, en moins de 10 secondes, tout à brûlé, y compris la cascade, l’eau, les falaises : la grotte toute entière a disparue !
Pendant un moment je reste là, sans peur, sans crainte, sans rien, au beau milieu de nulle part, néant, vide, ça n’a aucune couleur, peut être claire, je ne sais pas,  – il est peut être l’heure de partir ? -. Mais, en face de moi, à la hauteur de mon regard, une fleur pousse, elle a une toute petite tige verte, lorsqu’elle commence à s’ouvrir elle me dévoile ses grosses pétales démesurées pour son corps, des pétales d’un rose sublime se dégradant vers un sommet en pointe de couleur blanche, elle a la forme d’un lotus, avec des pétales bien plus rondes et volumineuses sur le bas. Une fois ouverte, une boule de lumière jaillit, éblouissant tout le vide autour de moi, puis de cette lumière une nouvelle fleur, une nouvelle lumière, puis une nouvelle fleur et ainsi de suite. C’est ainsi que mon monde était en train de se reconstruire.
Une main apparait derrière ce paysage – serais-ce ma main ? – elle porte une boule de lumière si forte que j’en suis éblouie – je me rappelle que même dans le monde réel j’avais l’impression d’avoir un flash planté devant les yeux -. C’est somptueux à observer, je laisse mon monde intérieur se développer à la manière du phénix qui renaît de ses cendres. Et je sors de cet espace.
A l’endroit même où je l’ai laissée toute à l’heure la sirène m’attends avec un immense sourire, elle est radieuse, splendide, quelque chose en elle a changé, je m’aperçois que derrière elle la cité est éclairée, que la vie a repris, c’est si lumineux ! Il n’y plus besoin des rayons du soleil pour tenter d’éclairer cette Atlantide, la lumière se diffuse par ne je ne sais quel moyen, d’une puissance indescriptible ! Tant flamboyant, que j’en suis éblouie, j’ai du mal à tout distinguer pour le moment. – Dans le monde réel quelqu’un s’assoit et regarde Houria et moi en séance, j’entends au loin le grincement de la chaise – comme c’est curieux de voir qu’à ce même instant « l‘empereur » de la cité s’approcher, et nous saluer sa déesse et moi par un immense sourire de bénédiction.
C’est le moment de partir, la sirène me ramène à ma crique, cette calanque où une partie de moi attend mon retour. Vu du ciel, « mon âme » navigue au même rythme rapide et fluide qu’elle, INCROYABLE ! Sa queue… est devenue blanche et lumineuse ! Déesse des océans devenue « être de lumière ».
Arrivées au rivage, je réintègre tout en douceur mon « moi » restée là au bord de la crique, en compagnie de mon cerf, la sirène s’approche près de « moi » et de « mon âme » unifiées. Elle me prend dans ses bras et tout en restant proche, me montre les trésors ramenés de l’Atlantide, de droite à gauche entre mes deux mains, flottent : un vieux grimoire en cuir « terre d’ombre » surmonté d’une pierre grise bleutée qui doit être une labradorite, un médaillon, celui de Mamé ce pendentif horloge en or qu’elle m’a offert il y a longtemps, puis un symbole, un magnifique pentagramme, ce fameux symbole que j’attends depuis si longtemps…Je prends le temps de visualiser et savourer ce somptueux trésor, c’est magique, je n’aurais pu rêver mieux !
A cet instant, le symbole se met à flotter un peu plus en hauteur au dessus de mes mains, la queue de la sirène se dessine  dans un contour, tel un dessin à l’encre de chine, et sous le regard de cette dernière, rayonnante, le symbole accompagné de l’esquisse, viennent se poser en douceur sur mon bras gauche s’incrustant en ma peau pour que je puisse garder à jamais en moi cette « renaissance ».C’est son offrande, ce dernier trésor qu’elle a rapporté pour moi…

Heureuses, mains dans la main, c’est difficile de se quitter, mais je le sens ce n’est pas un adieu, une nouvelle vie m’attends, quelque chose de nouveau arrive, mon quotidien vient de changer, je dois retrouver à ce moment mon monde réel, ils m’appellent…
Houria me demande de reprendre conscience de mon corps, en un regard nous nous séparons avec une gratitude infinie…

;

retour et explication :
Ce « voyage » s’est déroulé dans le cadre d’une séance de recadrage métaphorique afin de travailler sur des troubles que je voulais supprimer. Le recadrage métaphorique est une séance où le consultant est mis en état d’hypnose pour aller modifier des comportements instinctifs et indésirables.Pour cette méthode nous utilisons la métaphore afin d’induire plus facilement ce que l’on appelle une « dissociation ».
Dissocier le patient, c’est en état d’hypnose toujours, lui demander de pouvoir s’observer à la troisième personne. Ainsi il est plus facile de travailler sur l’autre partie, que sur soi-même. C’est donc la dissociation qui part faire le chemin pour aller récupérer des nouveaux comportements instinctifs positifs. Lors du recadrage métaphorique ces comportements peuvent prendre l’apparence de multiples formes possibles.
A la fin de cette séance j’ai compris que ces nouveaux comportements étaient bien acquis et sains pour moi, sans que je sache réellement ce qu’ils signifient consciemment.
Me faire tatouer ce que j’avais vécu en dissociation a été pour moi une évidence, car le trouble que je travaillais était un véritable poids au quotidien. Je sentais que j’avais besoin de plus que cette séance. L’hypnose avec Houria m’a permis de comprendre et de prendre conscience de la nécessité de ce changement. Mais le point clé de cette thérapie a été pour moi de l’encrer comme un véritable guide au quotidien, un appui sur lequel je pouvais compter chaque jour en posant mon regard dessus.
Et c’est ainsi que je me suis ancré par l’encrage mon tout premier tatouage totem.

Julie Moreira

Le CBD : Sciences et spiritualité

Oui le CBD est excellent à de nombreux aspects – Non, ce n’est pas une drogue.

Depuis quelques années le CBD est entré dans le vocabulaire d’une grande partie de la population, se démocratisant de plus en plus. Mais qu’est ce que cette nouvelle mode, ce fameux cannabis légal ?

Le CBD : abrévation de « cannabidiol ». C’est une des molécules qui fait partie des cannabinoïdes que l’on retrouve dans le chanvre, le cannabis qui est composé d’environ 200 molécules dont les plus connues sont : CBD et THC ainsi que CBN, CBG, CBC et THCV que nous allons aborder.
Lorsque vous entendez parler du CBD, il faut savoir que dans la majorité des produits il n’est pas le seul composant et que ce n’est pas à lui seul que nous pouvons attribuer tous les bienfaits thérapeutiques.

Comprendre le processus d’extraction

;

Il existe différentes manières de procéder à l’extraction du CBD afin de le rendre légal et utilisable à un large public ce qui veut dire :

Pas de substance psychotropes
Pas de dépendance ou accoutumance
Pas nocif pour la santé
Pas de surdosage

(A noter que l’Europe a interdit à la France d’interdire le CBD grâce à ces points ci-dessus.)
Ainsi pour respecter ces points les laboratoires et les producteurs ont recours à trois méthodes :

L’isolat
Le « broad spectrum » – spectre large
Le « full spectrum » – spectre complet

1. L’isolat de CBD
Est une extraction pure de cette molécule, le CBD est isolé de tous les autres cannabinoïdes sous forme de cristaux qui sont ensuite ramenés en poudre. Avec ce procédé il est possible de récupérer une concentration de 99% de CBD et 0% de THC. Malgré l’aspect très riche en CBD, cette technique ne propose pas les autres cannabinoïdes positifs présents dans le chanvre.
2. Le « broad spectrum »
En français spectre large s’exerce pour commencer par une extraction complète de la plante (feuilles, fleurs, graines, tiges) puis par un procédé chimique qui va retirer le THC. Grâce à cette technique comprenant un large panel de cannabinoïdes les produits issus proposeront donc l’effet d’entourage créé par les terpènes et les cannabinoïdes.
3. Le « full spectrum »
En français spectre complet se procède de la même manière que le « broad spectrum », à la différence que toutes les molécules sont utilisées, y compris le THC. Cependant le THC sera réduit à dose légale qui est sous les 0,2% permettant d’exclure les dépendances, les effets psychotropes, les problèmes de surdosages etc.
Les deux dernières techniques sont donc les plus intéressantes car elles comprennent les molécules de CBD, CBC, CBN, CBG et bien d’autres. Le full spectrum est quant à elle la plus efficace car elle contient en plus la molécule de THC.

Comprendre les molécules

;

Cliquez sur les points pour comprendre les molécules et leurs aspects thérapeutiques :

LCBD

LCBN

LCBC

LCBG

LTHC

LTHCV

Les différentes formes de CBD

;

Fleurs
Hash – Résine
Infusions
Thé noir
Thé vert
Maté
Roïboos
Café
Huiles de 10% à 40%
Huiles « essentielles » de 5% à 35%
e-Liquides
Gamme animale 
Gamme cosmétique
Gamme sport 

Le CBD et les bienfaits naturels

;

| Quand je parle de CBD, je parle bien-sûr de toutes les autres molécules que je vous ai cité plus haut |
Le CBD, n’est pas un nouveau « remède » miracle, il existe depuis bien des siècles et est utilisé depuis des milliers d’années notamment avec les chamans, le peuple indien mais aussi en Chine, que ce soit pour une utilisation textile, médicale ou spirituelle avec de nombreux rituels.
Mais ce n’est qu’à partir de 1970 que le CBD commence à être étudié par les chercheurs et biologistes à titre thérapeutique et médicinal pour traiter les troubles de psychose et de paranoïa.
Aujourd’hui après des années de démarches, il est enfin autorisé en France à condition qu’il ne dépasse pas le taux légal de 0,2% de THC. 
Comme nous avons pu le voir au-dessus, ce sont toutes les propriétés du chanvre combinées qui ont d’excellents effets. Utiliser le « CBD légal » est d’autant plus interessant car il n’y a plus d’effets secondaires indésirables comme les somnolences, les lassitudes, les troubles psychotiques etc. Bien au contraire grâce à cette version « thérapeutique » il est possible de bénéficier d’un soulagement des douleurs, d’une réduction du stress et de l’anxiété, des actions anti-inflammatoires, de quoi combattre naturellement les divers problèmes de sommeil et de dépression, d’un soulagement des cycles féminins…
(Voir les effets thérapeutiques dans comprendre les molécules)

Le CBD et l’aspect spirituel

;

Comment le CBD pourrait avoir un effet sur l’éveil spirituel ?
Que ce soit au niveau mental par du surmenage, du stress, des angoisses ou que ce soit au niveau physique par les douleurs ou la fatigue, nous ne sommes pas ou moins réceptif à un état calme et détendu pour enclencher une méditation, pour prendre du recul, pour être éveillé à ce qui nous entoure et donc réceptif aux signaux du corps, de la nature ou de nos ressentis.
Dans ce sens utiliser le CBD pourra aider pour les maux du corps et du mental.
Mais plus encore, utilisé depuis des millénaires dans les rituels spirituels, le CBD apporte une détente et une relaxation profonde et pourrait être une aide à observer, et recevoir au-delà de notre champs de perception erroné d’un quotidien bien rythmé.

ANCRAGE :
Une journée calme et sereine, un corps détendu, seront des facteurs propices à un ancrage profond et réel. Vous serez donc plus dans l’attention de ce que vous faites et donc plus enclin à ancrer le moment présent.

réduction du stress et des angoisses
meilleure concentration
meilleure récupération physique et mentale
moins de fatigue
terrain de méditation en pleine conscience

SOMMEIL :
Après une journée dans une posture ancrée, vous aurez plus de facilité à vous détendre avant de dormir. Une nuit de sommeil harmonieuse vous apportera une journée positive. Mieux vous dormez mieux vous récupérez ce qui profitera à la nuit suivante.
Dans le cas contraire une mauvaise nuit de sommeil va augmenter le niveau d’anxiété sur la journée (les études parlent de 30% d’anxiété en plus). Ce qui n’aidera pas à vous endormir paisiblement le soir venu, et qui augmentera votre anxiété le lendemain, et ainsi de suite.

moins de stress et d’anxiété
meilleure récupération physique et cérébrale
rêves plus doux
état reposé

RÊVES :
Meilleure sera votre nuit, plus reposant seront vos rêves. Pendant la nuit votre cerveau traite les informations de votre journée. Chaque moment nouveau est un état de stress, plus votre mental est détendu moins l’état de stress devient celui que nous connaissons tous, la boule au ventre, les sueurs, les palpitations etc.
Dans le cas ou les gestions de stress ne sont pas naturelles votre cerveau s’occupera de faire le tri durant votre sommeil et peut vous créer ainsi des nuits agitées par des cauchemars.
Si dans l’autre situation vous êtes dans une bonne gestion du stress, votre mental sera plus sain pour dormir, et le traitement de l’information sera plus doux, vous profiterez de rêves légers pour un sommeil réparateur et agréable.

meilleur traitement de l’information
rêves plus doux
rêves lucides

Méditation et pleine conscience :
Grâce à ces effets qui permettent de soulager le corps et le mental, le chanvre sous sa forme légale permet d’accéder plus rapidement et plus efficacement à un état de pleine conscience.
L’état de pleine conscience permet une ouverture et une meilleure harmonisation des chakras amenant à un équilibre énergétique. Cet équilibre sera propice à une méditation profonde. L’état de méditation et de relaxation entrainent un décuplement de l’activité cérébrale, un état psychologique plus stable et une sensibilité moins accrue, permettant à nouveau d’être plus apte à entrer dans un état méditatif et ainsi de suite.

équilibre énergétique
renforcement du champs énergétique humain aussi appelé aura
équilibre corps, coeur et esprit
peut avoir un impact positif sur les organes endocriniens reliés aux chakras « bloqués »
meilleure activité cérébrale

Le CBD et ses effets sur le cerveau 

;

CerveauCentre de contrôle du corps humain

CerveletLe cervelet est une partie du cerveau jouant un rôle essentiel dans le contrôle moteur.

Tronc cérébralLe tronc cérébral appartient au système nerveux central, et plus particulièrement à l’encéphale

Les chercheurs ont démontré avec de nombreuses études que le CBD pouvait avoir un impact sur le système des endocannabidoïdes. Ce système du corps humain module l’accès à l’homéostasie (équilibre interne) dans le cerveau et dans le système nerveux central. Deux récepteurs vont entrer en jeu le CB1 et le CB2, répartis dans le corps humain.
Le CB1 est particulièrement présent dans le système nerveux et principalement dans le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral (on peut aussi le trouver dans les yeux, la rate, les testicules et les seins.) Il réagit particulièrement bien à certaines molécules du chanvre comme le THC. C’est ainsi que les effets psychotropes ont lieu lors de l’utilisation de chanvre avec un taux de THC au-dessus de la norme légale des 0,2%.
Le CB2 est en majorité situé dans les cellules immunitaires afin d’en moduler leur fonctions. Comme combattre les inflammations.
La molécule de CBD elle va jouer avec les récepteurs non-cannabinoïdes comme le TRPV1 qui sont des récepteurs modérant les réponses du corps face aux douleurs et inflammations.
Ainsi nous pouvons nous rendre compte à quel point le CBD peut influencer les récepteurs de notre cerveau. Plus encore, les chercheurs s’accordent sur le fait que les molécules de CBD ont la capacité de booster l’énergie neurogénique. Cette énergie est le processus par lequel se forment les nouveaux neurones qui sont responsables de la réception des informations sensorielles et de l’envoi des commandes à nos muscles pour le mouvement.
Sur son action avec notre système neurochimique, il est interessant de se pencher sur les effets du CBD sur la dopamine et l’anandamide. Des études démontrent que le CBD avec sa capacité à développer l’homéostasie offrirait un aspect anti-addictif. Ce pourquoi on s’en sert aujourd’hui comme sevrage de diverses drogues et dépendances. Mais il joue aussi un rôle sur l’anandamine augmentant ses niveaux au sein du corps humain lui offrant donc la possibilité de produire des effets bénéfiques supplémentaires.

Pour finir

;

Cela fait plus de deux ans que je me suis penchée sur l’étude du CBD et de toutes les autres molécules du chanvre. Dernièrement j’ai passé le dernier semestre à travailler en collaboration avec différents professionnels du chanvre pour en connaître les tenants et les aboutissants.
Vous me connaissez un peu maintenant, pour parler de quelque chose ou en vendre dans mon autre activité, j’ai besoin de réellement connaître le « produit ». Et quelle fut ma surprise quand j’ai découvert tous ces bienfaits !
Bien évidemment je me suis lancée dans les tests personnels, car la lecture c’est beau mais c’est mieux si ça fonctionne comme tel. Et ma réponse est oui !
Personnellement je ne l’utilise pas tous les jours,  mais uniquement en cas de douleurs de cycle, de migraines, ou de douleurs inflammatoires. Paul lui l’utilise après de longues semaines chargées en travail lorsqu’il rentre à la maison pour baisser son anxiété et sa nervosité. 
Nous avons chacun trouvé ce que nous avions besoin avec cette plante, et bien plus encore qu’il n’y a aucun effet psychotrope désagréable ! L’avantage est qu’il peut être utilisé chaque jour, ou de temps en temps, sous différentes formes sans qu’il devienne un danger ou une addiction. 
Quand j’ai voulu vous proposer un article autour du CBD je me suis penchée plus profondément encore dans les recherches pour un contenu complet. Et j’ai encore découvert en même temps que vous des effets incroyables comme notamment ses vertus neuronales. Dans un sens tout devient logique puisque notre corps, coeur et esprit sont reliés au système neuronal et que le cerveau est le centre de contrôle du corps humain.
J’espère que cet article vous apprendra de nouvelles choses sur le CBD et que la vision erronée de « nouvelle drogue » sera enfin loin derrière vous.
Si cet article vous a plu, partagez-le, commentez-le et donnez-lui une note.
Au plaisir de vous retrouver dans un prochain article.

Julie Moreira

L’effet d’entourage : 
L’effet d’entourage a été décrit pour la première fois par un chercheur israélien spécialiste du cannabis, Raphaël Méchoulam, en 1998. Il se définit comme la manière dont les différents composés du chanvre interagissent pour créer des synergies qui donnent à la plante ses propriétés spécifiques. 
L’effet d’entourage est en grande partie dû à la présence de terpènes et de flavonoïdes dans le chanvre. Or, les terpènes sont des molécules aromatiques qui donnent aux produits contenant du CBD leurs arômes et leurs odeurs si caractéristiques et appréciées des amateurs de weed. Certains des principaux terpènes présents dans le chanvre, comme le myrcène, le pinène et le limonène, sont de plus bien connus des adeptes d’aromathérapie et de médecine alternative. Le limonène, à l’agréable goût citronné, est ainsi réputé pour ses propriétés antistress et anti-anxiété. Le pinène, dont l’odeur évoque les sapins, est connu pour ses effets anti-inflammatoires et pour améliorer la vigilance. Les terpènes interagissent avec le CBD en améliorant son efficacité. Certains chercheurs pensent que les terpènes agissent sur les récepteurs cannabinoïdes. 
Source : lafermeducbd

Cannabinoïdes
Famille de molécules, présentes notamment dans le cannabis, qui agissent sur certaines cellules de l’organisme. Le cannabinoïde majoritaire dans la plante de cannabis est le THC.
Source : Futura-sciences.com

terpènes
Les terpènes sont des composés aromatiques, que l’on peut retrouver dans des dizaines de milliers de plantes : ils sont les sources des arômes et des gouts, mais ont également des propriétés et des bénéfices très importantes, connues depuis la nuit des temps. Ils assurent plusieurs actions à leur plante, telles que la protection, la défense, la reproduction, ou influe sur leur maturation et sur leur métabolisme.
Les terpènes sont des composés organiques volatiles naturels que l’on nomme également isoprènes. On les retrouve dans de nombreux végétaux, mais également dans le cannabis : ils sont responsables des dizaines de gouts et arômes différents que l’on peut retrouver dans cette plante.
On retrouve, dans les huiles essentielles de plante par exemple une quantité très importante de terpènes. Ces derniers sont utilisés depuis des milliers d’années pour leurs propriétés et leurs bénéfices sur le corps humain : l’aromathérapie est une science universelle utilisé depuis la nuit des temps.
Source : hexagonevert.fr

Système endocannabinoïde
Le système endocannabinoïde ou SEC est un système de communication composé de récepteurs membranaires cannabinoïdes CB1 et CB2, de ligands endogènes appelé endocannabinoïdes ainsi que d’enzymes (protéines qui activent ou accélèrent une réaction chimique) responsables de la synthèse et de la dégradation de ces molécules.
Les fonctions du système endocannabinoïde sont très longues à énumérer, car a priori tous les processus physiologiques de notre corps peuvent impliquer son intervention. Si l’on devait résumer très simplement ce système relativement complexe, on pourrait dire qu’il s’agit d’un système « pro-homéostatique », c’est-à-dire qu’il va agir de façon à maintenir l’équilibre (l’homéostasie) de notre corps. Lorsque l’on parle d’homéostasie cellulaire, on fait référence à la capacité du corps à maintenir son équilibre intérieur. A l’échelle du corps humain, il s’agit par exemple de la gestion du poids, de la température corporelle, de la glycémie, du rythme cardiaque…
Source : lanutrition.fr

CBD 

Analgésique: réduit les douleurs vives et fortes, le CBD est pour cela le cannabinoïde le plus efficace
Anti-inflammatoire: réduit l’inflammation
Le CBD possède des propriétés antitumorales, antimétastatiques, en limitant la progression de certains cancers (notamment au niveau de la prostate, du sein, du colon, du cerveau…). Le CBD est également antioncogène, s’opposant ainsi la naissance des tumeurs.
Anxiolytique et antidépresseur: réduit les symptômes de l’anxiété, en apportant calme et relaxation
Antiémétique: réduit les nausées et vomissements
Antipsychotique: réduit les psychoses (incluant les délires et hallucinations), aide à lutter contre la skyzophrénie
Traitement de la sclérose en plaques (SEP), et de la fibromyalgie
Puissant relaxant musculaire
Aide à lutter contre l’insomnie
Protège de la dégénérescence cérébrale (Alzheimer…)
Soulage la polyarthrite rhumatoïde
Antiépileptique: réduit les crises et les convulsions
Antidiabétique: diminue le taux de sucre sanguin
Antispasmodique: empêche les spasmes et les convulsions
Anti-ischémique: réduit le risque de blocage d’une artère
Antibactérien: élimine certaines bactéries, limite leur reproduction et leur mouvement (bactériostatique), de manière plus efficace que le THC
Anti-psoriasis: aide à lutter contre cette maladie de la peau
Lutte contre l’acné
Hypotenseur: réduit la tension artérielle
Anti-prokinétique: ralentit les contractions de l’intestin grêle, aide à lutter contre la maladie de Crohn (mais augmente l’accoutumance au Rémicade), et la maladie du côlon irritable.
Antioxydant: lutte contre les radicaux libres (le CBD est ainsi plus antioxydant que les vitamines C ou E)
Réduit les dépendances
Stimule la croissance des os

Source : alchimiaweb.com

CBN 

Analgésique: réduit la douleur, le CBN est ainsi trois fois plus puissant que l’aspirine, et plus efficace que le THC
Réduit les symptômes de la Sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot ou de Lou Gehrig)
Anti-inflammatoire: réduit l’inflammation
Antispasmodique: réduit les spasmes et les convulsions
Antioxydant: lutte contre les radicaux libres
Stimule la croissance des os

Source : alchimiaweb.com

CBG 

Puissant antibactérien et antibiotique: élimine certaines bactéries et moisissures, le CBG est pour cela encore plus efficace que le THC, le CBD, et le CBN!
Le CBG possède des propriétés antitumorales et antimétastatiques, en limitant la progression de certains cancers (Prostate, Carcinome épidermoïde…)
Analgésique, soulage de la douleur, de façon plus efficace que le THC
Anti-inflammatoire : réduit l’inflammation
Traitement du glaucome : réduit la pression intra oculaire
Traitement de la maladie de Crohn
Aide à lutter contre l’insomnie
Stimule la croissance des os

Source : alchimiaweb.com

CBC 

Analgésique : réduit la douleur, le CBC est surtout très efficace pour soulager les migraines et céphalées
Favorise la croissance et la survie des cellules souches progénitrices neurales
Puissant antidépresseur
Le CBC possède des propriétés antitumorales et antimétastatiques, en limitant la progression de certains types de cancers
Anti-inflammatoire: réduit l’inflammation
Antimicrobien et antifongique: élimine certaines bactéries et champignons, limite leur prolifération et mouvement (bactériostatique), de façon plus efficace que le THC et le CBD
Aide à lutter contre l’insomnie
Stimule la croissance des os

Source : alchimiaweb.com

THC

Neuro-protecteur: protège contre les problèmes neurologiques, et contre la dégénérescence cérébrale liée à la vieillesse (Alzheimer…) Le THC stimule également la neurogenèse, c’est-à-dire la création de nouveaux neurones.
Anxiolytique et antidépresseur: réduit les symptômes de l’anxiété, avec un effet à la fois euphorique et relaxant
Analgésique: réduit la douleur
Anti-inflammatoire : 20 fois plus que l’aspirine, et deux fois plus que l’hydrocortisone
Le THC posséde des propriétés antitumorales et antimétastatiques sur certains types de cancer (Leucémie, Glioblastome multiforme, Carcinome hépatocellulaire, Cholangiocarcinome, cancer du sein HER2 positif….)
Antispasmodique: réduit les spasmes et les convulsions
Antiémétique: réduit les nausées et vomissements, comme par exemple ceux causés par le traitement du cancer ou du sida
Traitement de la sclérose en plaques (SEP)
Traitement de l’épilepsie: réduit la fréquence des crises
Traitement du glaucome: réduit la pression intraoculaire
Lutte contre la maladie de Crohn
Broncho-dilatateur: aide les asthmatiques à respirer
Anti cachexie: stimule l’appétit, et encourage à s’alimenter
Traitement de l’apnée du sommeil
Antioxydant: lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire

Source : alchimiaweb.com

THCV

Réduction de l’appétit: traitement de l’excès de poids et de l’obésité
Traitement du diabète de type 2
Analgésique: anti douleur, notamment en cas de neuropathie
Antiépileptique: réduit les crises et les convulsions
Stimule la croissance des os

Source : alchimiaweb.com

L’anandamide
L’anandamide est un composé que fabrique notre organisme. Fait intéressant, cette substance a des propriétés très similaires à celles du THC, qui est le principe actif de la marijuana. Il s’agit de la raison pour laquelle de nombreuses personnes disent que ce neurotransmetteur est une “marijuana naturelle” produite par le corps humain.
L’anandamide exerce un effet similaire sur le corps que celui de la marijuana. Son action est fondamentalement relaxante. Elle calme et régule le système cardiovasculaire. Elle génère également un sentiment de bonheur. Son nom est en outre un dérivé du mot «ananda», qui signifie «porteur de paix et de bonheur intérieur», en sanskrit. Elle se trouve dans le cerveau humain ainsi que dans le chocolat.
Elle a été découverte en 1992. L’anandamide a alors été définie comme une molécule faible ayant des effets à court terme sur le corps. Outre ses effets sédatifs, elle améliore également le fonctionnement du système respiratoire et influence les performances de nos fonctions cognitives.
Source : nospensees.fr

La dopamine
La dopamine est l’une des nombreuses substances chimiques qui sert de neurotransmetteur dans le cerveau. Comme la noradrénaline, la dopamine est synthétisée à partir de l’acide aminé tyrosine. Elle est produite par les neurones dopaminergiques, peu nombreux dans le cerveau, et libérée dans le noyau accumbens. D’après le CNRS, la dopamine est impliquée dans « le contrôle moteur, l’attention, le plaisir et la motivation, le sommeil, la mémoire et la cognition. » Aussi appelée « molécule du plaisir », la dopamine joue un rôle dans les comportements.
La dopamine est le principal neurotransmetteur impliqué dans le circuit de la récompense dans le cerveau.
Source : futura-sciences.com

L’anneau gastrique hypnotique

Pour la gestion du poids en Hypnose il est devenu de plus en plus fréquent de proposer l’anneau gastrique hypnotique

l

Il s’agit sous hypnose, de faire vivre à l’inconscient la pose d’un anneau gastrique qui réduit le volume de l’estomac. Le cerveau ne faisant pas la différence entre le réel et l’imaginaire, pour lui l’opération de réduction de l’estomac a eu lieu. Ce qui a pour objectif principal de réduire les quantités de nourriture ingérées, et d’avoir une sensation de satiété plus rapide.

Il y a quelques temps, je n’étais pas très enthousiaste à l’idée d’utiliser cette technique. J’avais l’image de la technique chirurgicale, et de ce fait je trouvais que c’était trop restrictif. Et puis j’ai eu plusieurs personnes qui me l’ont demandé. J’ai fait alors mes recherches, et je me suis rendue compte que pour créer des automatismes et des effets au niveau digestif c’était intéressant. De plus, votre inconscient étant aux commandes, c’est lui qui décide au final de ce qui est le plus bénéfique pour vous. Contrairement à la chirurgie, si votre corps a besoin de plus d’apports, l’inconscient en donnera l’ordre.

De ce fait, j’ai utilisé la pose d’un anneau gastrique hypnotique dans le cadre d’un programme de gestion du poids. Afin de mieux comprendre en quoi ça consiste et ce que ça peut donner, je vais vous exposer le cas de Madeline (nom d’emprunt) que je suis actuellement.

Avec son accord, je vous partage son évolution :
Madeline, 62 ans est en obésité sévère, pour un poids au début du programme de 90 kg pour 1.50 m.

En attente d’une opération du dos, perte osseuse et hernies discales.
Risque de diabète et de problèmes cardiaques augmentés.
Double fracture spontanée de la hanche.
Anorexie et boulimie à l’adolescence.
Multiples régimes tout au long de sa vie, grandes fluctuations de poids.
Egalement en attente d’une chirurgie pour la pose d’une sleeve.

Elle avait retrouvé son poids de forme (environ 60 kg) il y a 3 ans, et suite à un cancer du sein elle a repris du poids.

Le programme qu’elle a suivi s’articule autour de 3 axes :

Le corps : la physiologie

Le cœur : l’émotionnel

L’esprit : le mental

Au cours des 3 séances qui constituent le programme de base, nous avons travaillé sur plusieurs points autour de ces 3 axes :

Le jugement des autres, le sien envers elle-même, la blessure l’humiliation et d’abandon, le sentiment d’être effacée, de ne pas avoir droit à le parole, la tristesse, la colère …
Le comportement alimentaire, les habitudes, les phases de compulsion (quantité), et les émotions reliées.
Sur les manques que la nourriture a aidé à combler et sur ses motivations positives à mincir.

Deux évènements/périodes de l’enfance sont revenus à la surface, sur lesquels nous avons travaillés avec l’IMO et le DHE (mouvements oculaires) pour désensibiliser de la charge émotionnelle. Nous avons ensuite fait un travail en hypnose avec l’enfant intérieur et les nouvelles ressources.

Travail en Hypnose sur l’image d’elle-même, suggestions sur le comportement alimentaire (rééquilibrer son assiette, mâcher plus, manger plus lentement) pour créer des automatismes, apprentissage de technique auto-calmante pour gestion des émotions, ancrage olfactif pour retrouver un état de calme.
Ensuite, pose de l’anneau gastrique hypnotique pour réduire les quantités et avoir une sensation de satiété plus rapide.
Et enfin, projection dans le futur et intégration de ce nouveau corps et de tout ce qui lui apporte :

Meilleure santé
Liberté de mouvement
Pouvoir marcher plus
Capacité respiratoire augmentée
Réduction des douleurs
Affirmation de soi et capacité de dire Non
Réappropriation d’une image positive d’elle-même …

Un mois et demi après notre première séance, Madeline a minci de 4 kg. La moyenne recommandée pour une perte stable et durable étant de 2/3 kg par mois.
Elle a de nouveaux automatismes : elle rééquilibre son assiette, mange moins, plus lentement et mâche plus. Elle est plus attirée par des aliments plus sains pour elle, qu’elle trouve plus appétissants à présent. Ce qui est intéressant c’est que sont des automatismes spontanés et non réfléchis.
Mais encore plus important, c’est ce que ce travail sur elle-même lui a apporté :
Elle est plus motivée, elle a plus d’énergie, elle a un « bon moral », elle ressent plus de légèreté, elle est plus déterminée. Sa posture a changé, elle s’affirme plus, elle est plus décontractée et plus assurée. Elle ose donner son avis face aux autres.

Elle a l’envie de « bien faire » et de se composer des plats équilibrés qui lui font plaisir. Elle utilise la technique auto calmante et l’ancrage olfactif,  et elle retrouve apaisement et calme lors de pics de stress. Elle se sent « bien dans sa tête », elle « a le moral ».

Madeline est à présent dans de bonnes conditions pour appréhender sa chirurgie pour une sleeve, avec un état d’esprit adéquat et des automatismes qui vont l’aider pour les suites post opératoires.

J’accompagne toujours Madeline en séance, et nous allons continuer à travailler sur ses blessures émotionnelles, afin d’alléger les « poids » qu’elle porte encore.
Si j’ai pris le temps de vous parler de ce cas, c’est pour vous dire que tout est possible. Vous avez le droit de ne pas savoir comment faire et ou ne pas vous en sentir capable, même d’avoir peur, mais si vous le souhaitez vraiment il est possible d’y arriver.
Je tiens à préciser que pour le cas de Madeline j’ai travaillé en accord avec son médecin traitant et son psychiatre. De plus j’ai accepté de l’accompagner uniquement à deux conditions :
Sa motivation et son implication.

Ce sont les deux ingrédients essentiels, car il s’agit de VOTRE thérapie, il s’agit de VOUS.
Toute aide extérieure n’est utile et bénéfique pour vous que si c’est profondément ce que vous voulez et que vous vous investissez.

Je terminerai sur une citation que j’affectionne :

« Crois en tes rêves et ils se réaliseront peut-être. Crois en toi et ils se réaliseront sûrement »

Tiffany R.

Lecture : Kafka sur le rivage – Haruki Murakami

lecture : « Kafka sur le rivage »

Auteur : Haruki Murakami
 

Quand une prédiction oedipienne vient bouleverser la vie d’un jeune garçon, la vie peut prendre des tournants inattendus.A 15 ans, Kafka Tamura, de son nom d’emprunt, fugue de chez lui pour échapper au malheur qui lui cours après depuis qu’il est tout jeune.Son père l’a élevé ainsi, en lui répétant sans cesse : c’est ancré en lui, nulle autre solution que de fuir, s’endurcir… et fuir.

Mais pourquoi cette destination ? A quel point les coïncidences peuvent être ou non des hasards ? Comment la vie peut croiser tant de destins sans que l’on puisse en être responsable.

Entre imaginaire et la vie au Japon, Haruki Murakami nous fait voyager à travers deux personnages principaux aux destins pas si éloignés… A travers les rencontres des différents protagonistes, l’auteur passe des messages forts et intéressants sur notre pouvoir de l’intention, sur les rêves, sur nos choix, et ainsi sur notre part de responsabilité.
Loin de mes lectures habituelles, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cet auteur Japonais et à partir entre Tokyo et Taka-matsu, sur l’île de Shikoku au Japon.
La situation initiale est un peu longue, qui est ce garçon nommé Corbeau ? Pourquoi le personnage parle aux chats ? De nombreux éléments qui paraissent un peu trop étranges pour un roman de cette dimension, et pourtant, c’est bien là que toute l’histoire va se jouer !
Un conseil : continuez vous ne serez pas déçus !Chaque mots, chaque phrases sont calculées, chaque lignes de ce roman ont un sens, importants pour l’histoire toute entière.
Hâte de découvrir ses autres romans car son écriture et son sens de l’analyse de la vie sont extrêmement intéressants.

Citations du livre : 

  » J’image Oshima, assis sur cette même chaise, un crayon bien taillé à la main, en train de noter ces remarques . La responsabilité commence dans les rêves. Cette phrase frappe mon esprit.Je referme le livre, réfléchis à ma propre responsabilité. Comment faire autrement ? « 
  » Mais les étoiles ne sont pas seulement belles : elles vivent et respirent, comme les arbres de la forêt. Et elles me regardent. Elles savent ce que j’ai accompli jusqu’ici et ce que j’accomplirai dans l’avenir. Rien ne leur échappe, pas le moindre recoin de ma vie. (…) Depuis le début je vis sous le regard de toutes ces étoiles et je n’avais encore jamais remarqué leur présence ! Je n’avais jamais pensé sérieusement aux étoiles. « 
  » – Ecoutes, mon petit Hoshino. Tout en ce monde est constamment en mouvement. La Terre, le temps, les idées, l’amour, la vie ,la foi, la justice, le mal,. tout est fluide, tout est transitoire. Rien ne reste éternellement au même endroit, sous la même forme. L’univers lui-même est une sorte d’énorme service postal. « 
 » Ce que Tchekhov voulait dire, c’est que la nécessité est un concept indépendant. La nécessité a une structure différente de la logique, de la morale ou de la signification. Sa fonction repose entièrement sur le rôle. ce qui n’est pas indispensable n’a pas besoin d’exister. ce qui a un rôle à jouer doit exister. C’est cela la dramaturgie. La logique, la morale ou la signification, quant à elles, n’ont pas d’existence en tant que telles, mais naissent d’interrelations. 
 

Julie Moreira

Chargement